PX7P+89 Gourdon
04.93.42.43.15
contact@ebenisteriepriolo.fr

Fabrication

Le travail du massif dans les règles de l'art

Fabrication en atelier

La fabrication sur mesure en ébénisterie nécessite de nombreuses étapes en atelier. Dans le but de vous garantir des pièces uniques, nettes et sans défaut à la sortie de notre atelier. Nous apportons tout notre savoir faire, à chaque étape de fabrication, pour vous garantir une pièce de qualité. A travers cette page nous allons vous faire partager, dans les grandes lignes, les règles de notre métier. Afin de vous permettre de mieux connaitre notre savoir faire.

Le dessin technique

Tout d’abord, début du travail de précisions, chaque projet commence par un plan millimétré ! Ce dessin réduit à une certaine échelle permettra de mettre en avant toutes les parties de votre réalisation. Et ce afin de définir une feuille de débit qui recensera toutes les différentes pièces sous forme de liste.

ebeniste-dessin-fabrication

La préparation du bois

Le bois nous arrive des scieries locales débité en planches dites « billes ». Une planche brute à l’état naturel n’est jamais régulière, droite et encore moins dépourvue d’imperfections caractéristiques au bois.

Le débit

bois massif après débit

Première étape de fabrication manuelle en atelier. C’est alors un puzzle géant qu’ il faut maintenant établir sur les planches de bois brut de scierie en minimisant les pertes tout en recherchant le plus beau veinage du bois.

La planche brute est ensuite débitée, tronçonnée et délignée.

Le corroyage

Le corroyage se fait en deux étapes : le dégauchissage puis le rabotage. Le but de cette opération est d’obtenir des planches parfaitement planes et parallèles.

  • Dégauchissage : cette étape de fabrication sert à dresser un plat et un chant.
  • Rabotage : elle aplanit et calibre à la dimension souhaitée en parallèle aux faces dégauchies.

Assemblage

Dans notre atelier l’ assemblage est effectué essentiellement de manière traditionnelle. C’est à dire tenon, mortaise, chevillage bois, queue d’aronde. Ne nécessitant que le strict minimum de colle blanche (à l’eau).

fabrication-queue-aronde

Outre la matière première noble utilisée, ces assemblages prennent du temps et demandent une précision millimétrique. Qui donnent la valeur et la pérennité de la réalisation. 

Il existe bien d’autres types d’assemblages, de points de fabrication (établissement des pièces, traçage, machinage, ajustage, montage à blanc(sans colle)) et de procédés avant la finition ! Que nous vous invitons à venir découvrir directement auprès de nous dans notre magasin

Ponçage

A ce stade un premier ponçage sert principalement à enlever les traits de traçage ainsi que les signes d’établissement. Par la suite d’autre étapes de ponçage serviront entre autre à faire ressortir les détails du bois et à rendre son fini plus doux au toucher.

Après la fabrication petit lexique de la décoration en atelier

Sculpture : La technologie nous aide au quotidien avec les machines électriques. Mais il y a un point sur lequel nous travaillons encore comme il y a des siècles c’est la sculpture. Pour cela crayon, gouges, masse et beaucoup de temps et de patience !

coquille sculptée main artisan ébéniste
marquetterie ebenisterie priolo

Marqueterie : c’est la discipline qui a vu la naissance et la reconnaissance de l’ébénisterie (selon l’histoire). Un travail de patience et de méticulosité qui consiste à placer de minces feuilles de bois, nacre… Cotes à cotes pour former un dessin avant de l’apposer sur un meuble.

Moulures : Ce sont les détails autour des placards, des portes ou des meubles. Elles forment une sorte d’encadrement autour de la pièce de bois. Planes, courbes ou ornementales, il en existe une quantité infinie et pour tous les styles.

portes entree moulures